Thalès, le groupe français d'électronique présent dans l'aéronautique, l'espace, la défense et les transports terrestres, vient d'ouvrir à Tubize en Brabant wallon un centre d'entraînement aux attaques informatiques. Ce centre est...

Thalès, le groupe français d'électronique présent dans l'aéronautique, l'espace, la défense et les transports terrestres, vient d'ouvrir à Tubize en Brabant wallon un centre d'entraînement aux attaques informatiques. Ce centre est le premier en Belgique. Il s'adresse aux entreprises, aux pouvoirs publics et aux organisations internationales qui voudraient exercer leurs informaticiens à détecter puis à repousser des cyber-attaques. Pour ce faire, Thalès, aidé par la société d'ingénierie numérique Diateam, utilise une plateforme qui permet de reproduire le réseau informatique d'une entreprise et de simuler une attaque informatique. A partir de là, trois services sont offerts. Un : analyser si la protection du réseau en question est suffisante. Deux : entraîner les informaticiens de l'entreprise cliente à combattre toutes sortes de menaces. Et trois : accompagner une entreprise dans la mise au point de produits de cyber-sécurité. La plateforme peut aussi servir à former des étudiants, comme ceux qui suivent le tout nouveau master en cybersécurité qui s'est ouvert en octobre 2016 à l'initiative d'universités francophones. Par Jean-Christophe de Wasseige