Le conflit social chez skeyes n'en finit pas. Dernier coup d'éclat : une grève surprise des contrôleurs aériens qui a conduit à la fermeture de l'espace aérien belge le 16 mai entre 9h30 et 13 h (105 vols annulés et 250 retardés). En cause, toujours cet accord social accepté par un syndicat mais refusé par les autres. Cette grève est celle de trop pour de nombreux acteurs. Brussels Airlines a obtenu de la justice des astreintes tant pour les retards que pour les annulations d'un vol intra-européen (10.000 euros) ou long-courrier (20.000 euros). Brussels Airport et TUI menacent à leur tour skeyes de sanctions judiciaires en cas de nouvelle grève.