" Auparavant, les rentiers ne s'installaient en Suisse que pour des raisons fiscales, rappelle l'avocat Philippe Kenel. Aujourd'hui, c'est différent. Je dirais qu'ils déménagent pour d'autres motifs et que si le régime spécial n'existait pas, ils se tourneraient vers d'autres cieux. Car la Suisse est un pays cher. Il existe d'autres Etats européens encore dont le régime fiscal est intéressant pour les étrangers fortunés. " Reste que certains de ces régimes, comme celui du Royaume-Uni, sont eux aussi sous pression.
...

" Auparavant, les rentiers ne s'installaient en Suisse que pour des raisons fiscales, rappelle l'avocat Philippe Kenel. Aujourd'hui, c'est différent. Je dirais qu'ils déménagent pour d'autres motifs et que si le régime spécial n'existait pas, ils se tourneraient vers d'autres cieux. Car la Suisse est un pays cher. Il existe d'autres Etats européens encore dont le régime fiscal est intéressant pour les étrangers fortunés. " Reste que certains de ces régimes, comme celui du Royaume-Uni, sont eux aussi sous pression. " La plupart des expatriations ne sont pas seulement motivées par des raisons fiscales, confirme Gertjan Verachtert, avocat chez Sansen International Tax Lawyers. Mais les personnes qui envisagent de passer leur retraite au soleil, par exemple, ne sont pas insensibles aux questions fiscales et successorales. " Gertjan Verachtert, par exemple, aime la Suisse pour ses pistes enneigées, qui se muent en pistes cyclables l'été. Si plusieurs des clients de Denis-Emmanuel Philippe envisagent de s'installer en Suisse, d'autres songent à Monaco, au Portugal ou au Royaume-Uni. " Londres regorge de milliardaires et de multimillionnaires, rappelle notre interlocuteur. Le Royaume-Uni dispose d'un régime très intéressant pour les UK residents not domiciled - en abrégé 'non dom' - extrêmement riches. Imaginons que vous résidiez au Royaume-Uni et que vous disposiez d'un compte en Suisse : il ne sera pas imposé. Si vous habitez la Belgique, vous serez obligé de déclarer tous les revenus dont il est crédité, sur lesquels vous aurez à vous acquitter d'un précompte mobilier de 30 %. C'est énorme. " En Suisse, si vous optez pour le régime forfaitaire, vous ne paierez, à quelques exceptions près, aucun impôt sur les revenus de votre patrimoine, même si ces sommes sont déposées sur un compte suisse. " D'après Denis-Emmanuel Philippe, le Luxembourg n'est pas, contrairement à ce que l'on pense souvent, intéressant pour les rentiers belges. " Depuis 2017, on y paie 20 % de précompte mobilier sur les intérêts et à peu près autant sur les dividendes. La revente d'actions dans les six mois fait l'objet d'un impôt de 40 % sur la plus-value. Quant à la plus-value sur les participations de plus de 10 %, elle est grevée d'un impôt de 20 %. Il y a certes quelques avantages. Les droits de succession y sont insignifiants ; cela dit, la planification successorale permet d'éviter une grande partie des droits de succession en Belgique également. " Selon le canton, la Suisse impose des droits de succession et de donation mais les héritages entre époux et en ligne directe en sont la plupart du temps exonérés, précise Gertjan Verachtert. " Malte et Chypre attirent surtout les jeunes, constate Erik Sansen, fondateur de Sansen International Tax Lawyers. S'expatrier, cela signifie être prêt à vivre et à mourir à l'étranger. Les gens plus âgés en sont très conscients et ont davantage confiance dans les hôpitaux suisses que dans ceux du sud de l'Europe. "