Après avoir renoncé à faire une offre sur Air Berlin en faillite, Ryanair s'est tourné vers un...

Après avoir renoncé à faire une offre sur Air Berlin en faillite, Ryanair s'est tourné vers une autre compagnie en difficulté et actuellement sous administration spéciale : Alitalia. La firme de Michaël O'Leary envisage de racheter 90 avions d'Alitalia (sur un total de 120) avec équipages et routes. Elle les ferait voler sous la marque italienne. Une dizaine d'autres transporteurs ont également exprimé leur intérêt pour ce transporteur. Par Jean-Christophe de Wasseige