Du poète Arthur Rimbaud, on sait la jeunesse à Charleville- Mézières, le talent fou, la mère omniprésente, la Saison en enfer, l'admiration du Paris littéraire (Victor Hugo compris), la relation avec Paul Verlaine, la passion entre les deux hommes, Londres, puis le coup de pistolet et la fuite de Bruxelles. On sait aussi d'Arthur Rimbaud les voyages...

Du poète Arthur Rimbaud, on sait la jeunesse à Charleville- Mézières, le talent fou, la mère omniprésente, la Saison en enfer, l'admiration du Paris littéraire (Victor Hugo compris), la relation avec Paul Verlaine, la passion entre les deux hommes, Londres, puis le coup de pistolet et la fuite de Bruxelles. On sait aussi d'Arthur Rimbaud les voyages, la fin tragique, l'amputation et la mort à Marseille. En fait, on pensait tout savoir. Mais il y a aussi ce frère oublié de l'Histoire. Qui était Frédéric Rimbaud d'un an l'aîné de l'artiste admiré ? Un soldat raté, un mal-aimé, un simple d'esprit, la victime d'une injustice ? Un peu ou rien de tout ça ? David Le Bailly, qui a connu le succès en écrivant sur une autre figure de l'ombre, Anne Pingeot ( La Captive de Mitterrand aux éditions Stock), revient en cette rentrée littéraire avec ce roman L'autre Rimbaud, biographie à la fois fictionnelle et très documentée sur les racines de cette famille singulière. Un parcours du côté du ban de l'Histoire avec un de ceux qui ont été rayés de la mémoire collective. La première fois que David Le Bailly entend parler de Frédéric Rimbaud, c'est en écoutant la radio. Dans le poste, Pierre Michon, écrivain français, auteur des Vies minuscules, explique qu'il n'a jamais réussi à terminer le livre qu'il avait décidé de lui consacrer. Toutefois, dans l'émission, il ne précise pas pourquoi. David Le Bailly ne le lui demande pas. Il se lance dans l'aventure, convaincu que le sujet est pour lui. Et le voilà bravant cette espèce de double malédiction autour des livres que les autres n'ont pas réussi à écrire et des ouvrages sur les loseurs, les effacés. Le résultat ? Une plongée intime dans une famille, dans les Ardennes et dans la fin du 19e siècle.