Six ans après la sortie de son single Happy, vendu à 12 millions d'exemplaires, Pharrell Williams continue à engranger les bénéfices de son ode au bonheur et à la joie de vivre. Après sa collaboration avec Moncler, Chanel ou Adidas, le chanteur signe cet autom...

Six ans après la sortie de son single Happy, vendu à 12 millions d'exemplaires, Pharrell Williams continue à engranger les bénéfices de son ode au bonheur et à la joie de vivre. Après sa collaboration avec Moncler, Chanel ou Adidas, le chanteur signe cet automne un service de table vitaminé pour l'entreprise d'orfèvrerie Christofle. Abrité dans un oeuf géant qui rappelle les créations de Fabergé, l'assortiment appartient à la collection Mood lancée en 2015 et qui avait déjà été réinterprétée l'an passé par feu Karl Lagerfeld dans une version chic et chromée. Cet ensemble de 24 couverts en métal argenté gravés du mot " share " (qui veut dire " partage " en anglais mais aussi " action ", au sens capitalistique) est ici proposé au prix de 2.900 euros... Limité à 500 exemplaires, il est logé dans un ovale d'acier laqué de couleur jaune poussin et orné d'une frise graphique. On y reconnaît l'artiste en compagnie de son ami et partenaire financier Jean Imbert, cuisinier et cosignataire de l'objet. Etrange illustration un rien mégalo où les deux compères, princes de la cool attitude, accueillent une foule d'amis comme de gentils messies...