Thomas Pieters, qui n'a bizarrement pas réussi à passer le cut de l'Open d'Oman, fait encore partie des favoris du Masters du Qatar qui se dispute cette semaine sur le parcours du Education City GC, à Doha. Actuellement classé autour de la 70e place du ranking mondial, le jo...

Thomas Pieters, qui n'a bizarrement pas réussi à passer le cut de l'Open d'Oman, fait encore partie des favoris du Masters du Qatar qui se dispute cette semaine sur le parcours du Education City GC, à Doha. Actuellement classé autour de la 70e place du ranking mondial, le joueur anversois ambitionne de grimper rapidement quelques échelons, histoire d'éventuellement se qualifier in extremis pour le WGC Match-Play réservé aux 64 meilleurs (et plus s'il y a des forfaits) qui débutera le 25 mars à Austin (Texas). On sait que chez ce joueur si talentueux et imprévisible, il suffit parfois d'un simple déclic pour enclencher la vitesse supérieure ! A Oman, c'est Nicolas Colsaerts (photo) qui a été le joueur belge le plus performant avec, à l'arrivée, un beau top 20. Longtemps en course pour la victoire, le Belgian Bomber n'a cédé que le dimanche (avec un double bogey sur son dernier trou). De son côté, Thomas Detry a confirmé sa bonne forme du moment, passant son 29e cut en 32 tournois. Une statistique qui en dit long sur sa régularité ! Sur le circuit américain du PGA Tour, notons que Tiger Woods a retardé son retour à la compétition. Souffrant légèrement du dos, il a déclaré forfait pour le Arnold Palmer Invitational qui se joue cette semaine à Orlando. Il devrait reprendre du service le 12 mars au Players Championship sur le fameux parcours du TPC Sawgrass.