Alors que les Etats-Unis sont traversés par la plus grande contestation contre les armes depuis très longtemps suite au massacre de Parkland, Remington, le plus an...

Alors que les Etats-Unis sont traversés par la plus grande contestation contre les armes depuis très longtemps suite au massacre de Parkland, Remington, le plus ancien armurier du pays, a déposé son bilan. Créée en 1816, l'entreprise de Caroline du Nord se débat depuis des mois avec de graves problèmes financiers, dont une dette colossale de 700 millions dollars pour un chiffre d'affaires de 600 millions. En se plaçant sous la protection de la loi américaine sur les faillites, Remington espère encore sauver ses 3.000 employés. Anticipant une victoire d'Hillary Clinton, le secteur américain des armes à feu avait augmenté sa production s'attendant à un boom des ventes avant une législation plus restrictive. L'arrivée de Donald Trump, sensible aux arguments du lobby pro-arme, a réduit cette stratégie à néant.