Voilà un titre qui interpelle. Le Ramsès II en question fait référence à un souvenir en toc que Matthieu (Eric Elmosnino), de retour d'un voyage en Egypte, offre à ses beaux-parents, un couple de bourgeo...

Voilà un titre qui interpelle. Le Ramsès II en question fait référence à un souvenir en toc que Matthieu (Eric Elmosnino), de retour d'un voyage en Egypte, offre à ses beaux-parents, un couple de bourgeois sexagénaires bien installés (François Berléand et Evelyne Buyle). Ceux-ci accueillent à bras ouverts leur beau-fils dans leur maison de campagne mais s'étonnent de l'absence de leur fille qui était censée l'accompagner. Matthieu est incapable d'expliquer la disparition de sa femme. Amnésie ? Mensonge ? Manipulation ? Devant le silence de leur interlocuteur, les beaux-parents perdent peu à peu patience et assistent impuissants à l'effondrement de leurs repères les plus élémentaires. Cette comédie absurde qui repose sur le jeu de ses acteurs chevronnés prend un malin plaisir à retarder son dénouement. Après Momo et Deux hommes tout nus, Ramsès II signe les retrouvailles entre François Berléand et le dramaturge Sébastien Thiéry, adepte revendiqué du nonsense. Jusqu'au 31 décembre aux Bouffes Parisiens.