"A travers mes recherches sur le cancer, j'ai longtemps exploré l'infiniment petit. Pouvoir y ajouter l'infiniment grand serait formidable", rêve à haute voix Hetty Helsmoortel, une biologiste moléculaire originaire d'Ostende, après avo...

"A travers mes recherches sur le cancer, j'ai longtemps exploré l'infiniment petit. Pouvoir y ajouter l'infiniment grand serait formidable", rêve à haute voix Hetty Helsmoortel, une biologiste moléculaire originaire d'Ostende, après avoir introduit sa candidature auprès de l'Agence spatiale européenne. "J'aimerais certes être la première femme à mettre le pied sur la Lune mais pouvoir effectuer des expériences dans une station orbitale serait déjà formidable", poursuit la scientifique, sans toutefois nourrir trop d'illusions. Cela fait 12 ans que l'Agence n'a plus recruté d'astronaute. Il n'y a que quatre places disponibles et les résultats des tests ne seront connus qu'à l'automne 2022. Entre-temps, la trentenaire multiplie via les vulgarisations scientifiques. A sa passion pour la science, elle ajoute en effet un amour profond pour le théâtre et la combinaison des deux offre des moyens de communication inédits. En 2019, Hetty Helsmoortel a ainsi lancé Sound of Science, le premier festival scientifique de Flandre qui, à grand renfort de saucisses et de bière, avait rapproché la science du grand public. Le Covid-19 a hélas torpillé les deux dernières éditions.