Transfigurées au cinéma par Jeff Bridges, alias The Dude dans le génial The Big Lebowski, mais aussi par Alain Delon en 1967 au bord de la piscine dans le film du même nom, les lunettes de soleil Vuarnet brillent de l'éclat des stars. Même ...

Transfigurées au cinéma par Jeff Bridges, alias The Dude dans le génial The Big Lebowski, mais aussi par Alain Delon en 1967 au bord de la piscine dans le film du même nom, les lunettes de soleil Vuarnet brillent de l'éclat des stars. Même Daniel Craig dans le rôle de l'agent 007 (dans Spectre) s'en remet à une austère paire de Vuarnet " Glacier " fumées pour se protéger des méchants reflets sur la poudreuse. C'est d'ailleurs à un champion de ski français que la marque doit son nom. En 1959, Jean Vuarnet, futur médaillé d'or au J.O de 1960, fonde la griffe avec Roger Pouilloux, un opticien avant-gardiste. Sauvée de l'oubli en 2014 par à un fonds d'investissement londonien (Neo Investment Partners), l'entreprise qui est en pleine phase de reconstruction, multiplie les collections entre classicisme et originalité (formes aiguisées, verres colorés). Parmi les nouveautés, les solaires District 1908 sont une réinterprétation contemporaine du modèle pilote, avec un pont central qui lorgne vers le passé athlétique de la marque. L'été sera sportif.