Depuis le début du confinement, le secteur de la distribution des combustibles et carburants continue à approvisionner les stations-services et les ménages de façon ...

Depuis le début du confinement, le secteur de la distribution des combustibles et carburants continue à approvisionner les stations-services et les ménages de façon tout à fait normale. Les raffineries tournent à plein régime et les stocks de produits finis sont optimaux. Evidemment, la forte chute des prix pétroliers combinée à la crainte, irrationnelle, d'une pénurie et d'une interdiction de livraison en cas de confinement durci ont conduit les entreprises du secteur à être submergées de commandes. Au point que les livraisons peuvent désormais prendre entre deux et trois semaines vu la priorité accordée aux hôpitaux, aux services de secours ou aux maisons de repos. La fédération des négociants en combustibles et en carburants, la Brafco, appelle donc les Belges à ne commander que si leur cuve est vraiment vide...