Le X3 de dernière génération conserve l'âme dynamique de ses devanciers. Mais il s'aventure sur un nouveau terrain: celui de l'hybridation, avec cette 30e qui reprend le propulseur de la Série 3 plug-in, associant un moteur à essence (184 ch) et un électrique (109 ch). L'ensemble délivre près de 300 ch et assure de belles performances, même si les Mercedes GLC et Audi Q5 hybrides affichent respectivement jusqu'à 320 et 367 ch. Mais ce X3 se montre plus vivant en virages, sans nuire au confort de suspension, d'excellent...

Le X3 de dernière génération conserve l'âme dynamique de ses devanciers. Mais il s'aventure sur un nouveau terrain: celui de l'hybridation, avec cette 30e qui reprend le propulseur de la Série 3 plug-in, associant un moteur à essence (184 ch) et un électrique (109 ch). L'ensemble délivre près de 300 ch et assure de belles performances, même si les Mercedes GLC et Audi Q5 hybrides affichent respectivement jusqu'à 320 et 367 ch. Mais ce X3 se montre plus vivant en virages, sans nuire au confort de suspension, d'excellent niveau. A bord, on siège bien en hauteur et l'habitabilité arrière ne souffre pas de l'hybridation. Certes, la grosse batterie ampute le coffre de 100 litres et rehausse légèrement son plancher, mais la soute reste pratique. En mode électrique, le X3 hybride évolue avec une grande douceur et en silence. Nous avons parcouru environ 35 km avec un plein d'électricité (contre 46 annoncés). Ceux qui ne dépassent pas cette distance quotidiennement ne consommeront donc pas une goutte d'essence, mais à condition de recharger la batterie tous les jours... Lorsque la pile est vide, ce X3 plug-in ne peut plus rouler en mode électrique pur et se comporte comme un hybride classique, rechargeant sa batterie via le moteur thermique et la récupération d'énergie au freinage. La consommation d'essence tourne alors autour de 9 l/100 km. Comme tous les hybrides plug-in, ce X3 n'est donc intéressant que pour qui parcourt de brefs trajets entre deux charges. Pour avaler des centaines de kilomètres d'autoroute d'une traite, un modèle diesel reste plus sobre. Ceci dit, pour les indépendants, le X3 hybride est fiscalement plus intéressant qu'une version " mazout ": il est déductible à près de 100% et présente donc un réel intérêt, d'autant qu'il se montre très plaisant et silencieux au quotidien. Mais ne le chaussez pas de trop grosses jantes: elles font gonfler les émissions de CO2 et réduisent l'avantage fiscal à néant...