Les traducteurs de poche ne comptent pas se laisser doubler par les applications pour smartphones. La preuve: le leader européen Vasco, dont le QG se trouve à la fois dans le Wyoming, aux Etats-Unis, et à Cracovie, en Pologne, dégaine cet hiver son nouvel...

Les traducteurs de poche ne comptent pas se laisser doubler par les applications pour smartphones. La preuve: le leader européen Vasco, dont le QG se trouve à la fois dans le Wyoming, aux Etats-Unis, et à Cracovie, en Pologne, dégaine cet hiver son nouvel " Assimil 3.0 " qui rapproche les peuples. L'un des avantages par rapport au téléphone? Une large autonomie (jusqu'à 180 heures entre deux recharges) et la présence d'une carte SIM intégrée qui permet l'échange gratuit de données dans 200 pays, à condition de capter le réseau GSM de l'endroit où l'on est. Le Translator M3 - c'est son petit nom - parle 70 langues. Il n'est pas seulement fort à l'oral puisque les propos saisis à la volée, sont retranscrits en temps réel sur le petit écran tactile. Le produit est équipé d'un appareil photo (utile pour traduire le contenu d'une image) et du mode MultiTalk pour converser avec des groupes allant jusqu'à 100 personnes. Pratique. Si l'outil s'avère dispensable dans un colloque international sur la pertinence philo-théologique de Kierkegaard, il est en revanche parfaitement efficace dans les conversations usuelles. Un compagnon idéal pour les voyages à venir...