Les adulescents vont être contents: Lego lance une gamme de petits meubles en bois pour les nostalgiques de la briquette ludo-éducative. On ne risque pas de passer à côté de la référence qui a bercé plusieurs générations de garçons (seulement 20% des ventes concernent les...

Les adulescents vont être contents: Lego lance une gamme de petits meubles en bois pour les nostalgiques de la briquette ludo-éducative. On ne risque pas de passer à côté de la référence qui a bercé plusieurs générations de garçons (seulement 20% des ventes concernent les filles) puisque le design reprend mot pour mot le principe des modules empilables coiffés de ses gros plots circulaires. La famille en chêne clair se compose d'espaces de rangement (de 143,99 euros à 213,5 euros), d'étagères (133,5 euros), de patères (106,50 euros) et, plus accessoirement, d'un cadre photo (95,99 euros). Pour la version vernie en chêne foncé, il faudra débourser environ 10% de plus. Le projet mené avec la société Room Copenhagen confirme la volonté de l'entreprise danoise d'être présente sur tous les fronts. Devenue une marque globale qui s'adresse à toutes les générations, déclinée même au cinéma, Lego délivre ici un certificat de bonne conduite (le bois provient de forêts écoresponsables) tout en renouant avec son passé. Car avant de se convertir en 1949 au plastique, l'entreprise nordique fondée par Ole Kirk Christiansen, menuisier de son état, fut l'un des grands spécialistes du jouet en bois. Bien avant que le matériau ne gagne ses titres de noblesse...