Dans une piscine moderniste reconvertie en centre d'art il y a trois ans, La Cité Miroir liégeoise propose une " invitation à revisiter de façon aussi ludique que pédagogique le monde des images, des médias, de l'esprit crit...

Dans une piscine moderniste reconvertie en centre d'art il y a trois ans, La Cité Miroir liégeoise propose une " invitation à revisiter de façon aussi ludique que pédagogique le monde des images, des médias, de l'esprit critique et nos engagements dans ceux-ci ". Programme qui tombe dans un contexte international où les médias semblent volontiers caricaturés dans une débauche de généralisations sur leur rôle présumé, notamment via les sentences réductrices et agressives d'un Donald Trump. L'expo propose différentes pistes pour décrypter le medialand - les clones numériques ou les stéréotypes - et invite le 10 mars à une rencontre-débat avec Oliviero Toscani. Difficile d'oublier ce photographe italien qui, dans les années 1990, a réalisé pour la marque textile Benetton des campagnes jugées provocantes par leur utilisation d'images choc. Comme celles d'un homme mourant du sida,entouré de ses proches, ou d'une nonne embrassant un prêtre. Moins visible aujourd'hui, Toscani n'en reste pas moins un intéressant baromètre des questionnements médiatiques. Du 6 mars au 23 avril, www.citemiroir.be Par Philippe Cornet