Malmené par la rue et les gilets jaunes, Emmanuel Macron s'est offert jeudi dernier la première conférence de presse de son quinquennat. ...

Malmené par la rue et les gilets jaunes, Emmanuel Macron s'est offert jeudi dernier la première conférence de presse de son quinquennat. Sans rien renier de ce qu'il a fait, le président a offert un deuxième mea culpa en quelques mois et a promis de remettre l'humain au centre de ses réformes. Au passage, il a lâché du sérieux lest : confirmation de la pension à 62 ans, 5 milliards d'euros de baisse d'impôts, ré-indexation des petites retraites, prolongement d'un an de la prime défiscalisée pour les ménages les plus précaires, réduction du nombre d'élèves dans les classes de maternelles et de primaires, référendum d'initiative partagée à partir d'un million de signatures, etc.