Si Le Louvre a bel et bien rouvert en présentiel avec réservation obligatoire au préalable, il propose également une offre digitale quasi historique: pas moins de 482.000 objets d'art, c'est-à-dire les trois quarts des collections présen...

Si Le Louvre a bel et bien rouvert en présentiel avec réservation obligatoire au préalable, il propose également une offre digitale quasi historique: pas moins de 482.000 objets d'art, c'est-à-dire les trois quarts des collections présentées au musée ou répertoriées dans ses immenses réserves. Colossal et étourdissant travail que celui d'avoir numérisé ce patrimoine, en plus de celui en provenance du Musée Delacroix, des sculptures du jardin des Tuileries et du Carrousel, ainsi que de nombreuses pièces des Musées nationaux Récupération. Cette dernière institution, comptant plus de 2.000 oeuvres, est constituée de peintures et sculptures récupérées en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale mais n'ayant pas encore retrouvé leurs propriétaires initiaux, le plus souvent des juifs spoliés par les nazis. Des antiquités orientales aux créations des Temps modernes, l'intégralité du parcours virtuel du Louvre demanderait sans doute plusieurs mois. D'autant que chaque pièce bénéficie de notices extrêmement documentées, avec la rigueur scientifique de l'institution française qui accomplit ici un véritable tour de force.