Vincent Gaillard navigue dans le monde du transport depuis les années 1990, lançant en 1997 Jekatrans avec son associé Yvan Jemelka. Ce dernier est décédé en 2008. L'homme a depuis poursuivi le développement du groupe dans lequel s'inscrit Sud-Fresh dès 2010. "Nous nous sommes implantés à Aubange avec l'aide d'Idelux, explique le CEO. Sud-Fresh est spécialisée dans le transport et le stockage sous température contrôlée de produits alimentaires. En d'autres termes, nous fournissons des services logistiques à différentes températures: le frais entre 2 et 4°C, le congelé à -18°C et le se...

Vincent Gaillard navigue dans le monde du transport depuis les années 1990, lançant en 1997 Jekatrans avec son associé Yvan Jemelka. Ce dernier est décédé en 2008. L'homme a depuis poursuivi le développement du groupe dans lequel s'inscrit Sud-Fresh dès 2010. "Nous nous sommes implantés à Aubange avec l'aide d'Idelux, explique le CEO. Sud-Fresh est spécialisée dans le transport et le stockage sous température contrôlée de produits alimentaires. En d'autres termes, nous fournissons des services logistiques à différentes températures: le frais entre 2 et 4°C, le congelé à -18°C et le sec à température ambiante." Un an plus tard, l'opportunité se présente de migrer vers Bierset, Un nouveau site qui offre l'avantage d'être plus central, puisque Sud-Fresh livre grande distribution et grossistes dans l'ensemble du Benelux ainsi qu'en France, dans le département du Nord. La société de transport décide toutefois de conserver Aubange comme siège social d'autant qu'elle s'appuie sur une clientèle locale dont un chocolatier qui a fortement contribué, depuis 2015, à la croissance de notre Gazelle. Actuellement, la plateforme d'Aubange est en travaux de rénovation et d'extension. Son espace de stockage passera de 4.000 à 18.000 m2. Outre Aubange et Bierset, Sud-Fresh peut également s'appuyer sur son centre logistique de Rhisnes qu'il a inauguré il y a deux ans, au parc Ecolys. "Nos clients sont des fabricants de produits alimentaires, poursuit Vincent Gaillard. Notre quotidien, c'est par exemple aller chercher 30 palettes chez un producteur de jambons que nous ramenons à notre plateforme logistique avant de les livrer à une série d'adresses différentes dans le Benelux. La clientèle est belge et à 75% située dans le nord du pays mais nous comptons également des clients néerlandais et luxembourgeois." "Etant donné la forte présence de clients flamands dans notre portefeuille, nous envisageons d'ouvrir aussi une plateforme à proximité de Gand. Elle serait le pendant de Rhisnes et nous permettrait de mieux assurer notre présence dans tout le pays. En outre, nous allons fermer notre site de Bierset, d'autant que nos activités ne sont pas du tout liées au transport aérien." Sud-Fresh fonctionne 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Une caractéristique que l'on retrouve d'ailleurs désormais relativement souvent parmi nos ambassadrices... "Sur ces 24 heures, nous pouvons traitons jusqu'à 2.500 palettes, avec une soixantaine de véhicules", ajoute l'administrateur délégué. Sud-Fresh qui compte une centaine de collaborateurs répartis sur les différents sites a doublé son chiffre d'affaires entre 2016 et 2020 - de 6,3 à 12,1 millions d'euros - et devrait continuer sur cette lancée dans les années à venir. "Nous sommes actifs sur un marché, l'alimentaire, qui est lui-même en croissance et connaît une multiplication des points de vente. A nous de continuer à fournir le meilleurs service à nos clients", conclut Vincent Gaillard.