Le Stonic a débarqué sur notre marché fin 2017, mais s'offre déjà un lifting. Extérieurement, il faut sortir la loupe pour pointer les évolutions : tout au plus remarque-t-on des optiques et feux antibrouillards rede...

Le Stonic a débarqué sur notre marché fin 2017, mais s'offre déjà un lifting. Extérieurement, il faut sortir la loupe pour pointer les évolutions : tout au plus remarque-t-on des optiques et feux antibrouillards redessinés. Il y a aussi deux nouvelles teintes de carrosserie (gris magnétique et bleu azur), de nouvelles couleurs de toit et de nouvelles jantes. A bord, le Stonic embarque un système multimédia et de navigation plus évolué, qui se commande via un écran central de huit pouces contre sept auparavant. Sous le capot, on note l'arrivée de versions micro-hybrides : leur tricylindre 1.0 turbo à essence de 100 ou 120 ch est couplé à un alterno-démarreur alimenté par une batterie lithium-polymère de 48V. L'énergie récupérée à la décélération est stockée dans cette batterie et sert à donner un coup de boost électrique au moteur à essence lors des accélérations, soulageant ce dernier afin de réduire sa consommation et ses émissions de CO2, bien qu'aucune valeur ne soit indiquée pour l'instant. Le Stonic restylé sera commercialisé dans les semaines qui viennent.