Le groupe Dassault ne s'occupe pas que d'aviation. Le conflit entre Shoe Branding Europe et Adidas fait rage depuis près de cinq ans. Il débute en 2014 quand la soci...

Le groupe Dassault ne s'occupe pas que d'aviation. Le conflit entre Shoe Branding Europe et Adidas fait rage depuis près de cinq ans. Il débute en 2014 quand la société belge demande la nullité de la reconnaissance des trois fines bandes noires verticales sur fond blanc comme une marque distinctive auprès de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). Ce que l'EUIPO a accepté deux ans plus tard. La semaine dernière, le tribunal de l'Union européenne a rejeté l'appel d'Adidas et confirmé la première décision. Le tribunal estime qu'" Adidas n'a pas prouvé que cette marque a acquis, dans l'ensemble du territoire de l'Union, un caractère distinctif suite à l'usage qui en avait été fait ". Selon les juges, ces trois bandes verticales noires sur fond blanc sont une marque figurative ordinaire.