Classiques de saison, Les Journées du Patrimoine version bruxelloise débarquent ce week-end, une semaine après leurs consoeurs wallonnes et flamandes. Leur devise 2019 : Un lieu pour l'art. Et toujours un nombre impressionnant de li...

Classiques de saison, Les Journées du Patrimoine version bruxelloise débarquent ce week-end, une semaine après leurs consoeurs wallonnes et flamandes. Leur devise 2019 : Un lieu pour l'art. Et toujours un nombre impressionnant de lieux à (re)découvrir comme des promenades guidées sur des thèmes aussi divers qu' Art au féminin, Art et environnement, L'art dans le métro ou encore Bruxelles dans la bande dessinée et Le monde est un grand théâtre. Les virées thématiques permettent par exemple, de visiter les maisons et ateliers d'artistes à Schaerbeek - aux splendeurs souvent méconnues - et les Halles de la même commune. Un lieu qui, avant d'héberger l'actuel pimpant centre culturel, fut évidemment espace de commerce. C'est sans doute le mérite majeur de ces Journées que de restituer l'histoire de Bruxelles à travers ses bâtisses et jardins. Les uns sont étonnants (le Musée Wiertz, à Ixelles) ou en décalage (le pavillon des Passions humaines, au Cinquantenaire), les autres largement ignorés (l'ancien cinéma Molière, à Uccle) ou beaucoup plus incontournables (basilique de Koekelberg).