Manifestement bien informés, les malandrins avaient réussi à neutraliser le système track & trace des trois engins de chantier qu'ils avaient dérobés à Zelzate. Mais ils avaient ...

Manifestement bien informés, les malandrins avaient réussi à neutraliser le système track & trace des trois engins de chantier qu'ils avaient dérobés à Zelzate. Mais ils avaient oublié que dissimuler des grues volées est infiniment plus malaisé que planquer quelques bijoux nuitamment emportés, surtout lorsqu'elles peuvent soulever jusqu'à 100 tonnes. Fort de cette évidence, Johan Michielsens, CEO de la société du même nom, est parti lui-même à la recherche de ses engins volés. S'il a retrouvé une grue à quelques kilomètres de son entreprise, les deux autres avaient manifestement pris la route. Pour les rattraper, il a loué deux hélicoptères qui ont fini par repérer les fuyards, l'un à Charleville, l'autre dans les environs de Reims. Le vol d'engins de chantier est une véritable plaie en Flandre. En juin, deux grues avaient déjà été volées à la même entreprise. GUILLAUME CAPRON