Sur les réseaux sociaux, le village - abandonné - de Doel est la dernière place to be. Les invitati...

Sur les réseaux sociaux, le village - abandonné - de Doel est la dernière place to be. Les invitations à venir y frissonner une nuit entière pullulent. On y vient des Pay-Bas, de France et même d'Angleterre. Les maisons abandonnées sont visitées et souvent dégradées, à la grande fureur des derniers habitants. La police patrouille certes, tout comme des entreprises de gardiennage, mais elle ne peut avoir l'oeil partout et les amateurs de frissons nocturnes sont si nombreux...GUILLAUME CAPRON