Le constructeur coréen poursuit le renouvellement de sa gamme en s'attaquant aujourd'hui à sa petite citadine, la Picanto. Sa silhouette dynamique la fait paraître plus grande et mieux équilibrée que sa devancière. Une ceinture de caisse plus haute, la face avant agressive et des porte-à-faux réduits trempent son caractère. Elle profite d'une platefo...

Le constructeur coréen poursuit le renouvellement de sa gamme en s'attaquant aujourd'hui à sa petite citadine, la Picanto. Sa silhouette dynamique la fait paraître plus grande et mieux équilibrée que sa devancière. Une ceinture de caisse plus haute, la face avant agressive et des porte-à-faux réduits trempent son caractère. Elle profite d'une plateforme inédite pour revoir ses proportions au profit de l'habitabilité. Quatre personnes voyageront confortablement, cinq seront même accueillies en dépannage. La garde au toit et l'espace aux jambes à l'arrière progressent tandis que le volume du coffre atteint désormais 255 l, soit le nouveau record de la catégorie. L'ambiance est plus classique qu'à bord d'une Twingo ou Fiat 500 mais elle est agréable à vivre. La qualité perçue des matériaux, et plus encore de la fabrication, donne l'impression d'être aux commandes d'une voiture d'un segment nettement supérieur. La même impression ressort de son niveau d'équipement et de confort inconnu dans une petite citadine : grand écran tactile flottant au-dessus de la planche de bord, régulateur de vitesse adaptatif, connectivité étendue avec un smartphone (et chargement par induction), caméra de recul ou encore allumage automatique des phares. La sécurité n'a pas été oubliée avec un contrôle électronique de la trajectoire en ligne droite comme en courbe ainsi qu'un freinage d'urgence. Sous le capot, un petit 3 cylindres de 1.0 l et 67 ch est parfaitement adapté à la fonction urbaine de la Picanto. Il permet même de s'aventurer sur l'autoroute sans perdre toute dignité. Le châssis, allégé et doté de nouvelles suspensions, se montre stable et rigoureux. Pétillante et branchée, la Picanto pourrait bien faire de l'ombre à une certaine Mini. Christophe