Critiqué depuis des mois par la rue pour sa gestion de la crise économique, le préside...

Critiqué depuis des mois par la rue pour sa gestion de la crise économique, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, vient de bétonner son pouvoir en contournant le parlement, faisant élire une assemblée à sa botte, et court-circuitant la Justice. Dépendant du pétrole, le Venezuela n'a jamais diversifié son économie et doit tout importer. Avec un baril à 50 dollars, il est financièrement coincé. Par Jean-Christophe de Wasseige