Sur Netflix, cette nouvelle série documentaire en quatre épisodes accroche d'emblée, même si le synopsis de départ en évoque d'autres. Dan Schneider, pharmacien d'un quartier middle class de La Nouvelle- Orléans, change de vie lorsque son fils adulte Danny, accro au crack, se fait tuer par balles alors qu'il va s'approvis...

Sur Netflix, cette nouvelle série documentaire en quatre épisodes accroche d'emblée, même si le synopsis de départ en évoque d'autres. Dan Schneider, pharmacien d'un quartier middle class de La Nouvelle- Orléans, change de vie lorsque son fils adulte Danny, accro au crack, se fait tuer par balles alors qu'il va s'approvisionner dans un coin dur de la ville. Dan n'a alors plus qu'une seule obsession : retrouver le meurtrier de sa progéniture, menant une enquête parallèle à celle - pas très volontaire - de la police. Une enquête durant laquelle le flic amateur enregistre et filme tout ce qu'il entreprend, incluant les conversations avec les suspects potentiels et les forces de l'ordre, engrangeant ainsi une vaste et unique matière documentaire dont il ne sait évidemment pas qu'elle terminera 20 ans plus tard sur Netflix. Il finira par trouver le coupable - qui témoignera face caméra - sans pour autant éteindre sa volonté de justice. On est alors à la fin des années 1990 et La Nouvelle-Orléans est dévastée par la propagation des opioïdes, en particulier l'Oxycontin, drogue légale ultra-puissante qui multiplie les cas d'overdose. Depuis le comptoir de sa pharmacie, Schneider assiste à une déferlante de prescriptions du produit potentiellement létal, une folle quantité étant signée de la main de la même doctoresse installée dans une zone pauvre de la ville. Commence alors, dès le second épisode, une autre enquête où le pharmacien montre une hallucinante persistance à trouver la vérité. Et à l'amener devant les tribunaux. Addictif...