L'écosystème de la tech aime les belles histoires. Et l'anecdote derrière le stage organisé par BeCentral durant les vacances de carnaval pour les enfants de personnel soignant bruxellois pourrait tenir d'un bon storytelling de start-up. Il s'agit pourtant bien d'une réalité. Début novembre, Laurent Hublet,...

L'écosystème de la tech aime les belles histoires. Et l'anecdote derrière le stage organisé par BeCentral durant les vacances de carnaval pour les enfants de personnel soignant bruxellois pourrait tenir d'un bon storytelling de start-up. Il s'agit pourtant bien d'une réalité. Début novembre, Laurent Hublet, directeur du campus digital BeCentral, poste sur Twitter un lien vers un crowdfunding en vue d'organiser un stage gratuit combinant codage et théâtre pour 12 enfants du personnel soignant du CHU Saint-Pierre. Une manière de soutenir les soignants en cette période de crise. Mais le campus doit trouver 1.800 euros pour rémunérer les encadrants de ce stage. Une initiative qui semble avoir touché Octave Klaba. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Il est pourtant à l'origine d'une des belles success-stories françaises de la tech: l'homme a fondé (à Roubaix) OVH, un pionnier dans la vente des noms de domaines et des espaces web, devenu un des leaders internationaux indépendants du cloud. Sur Twitter, Octave Klaba s'est manifesté pour soutenir l'action. Sauf que le boss d'OVH ne soutient généralement que des projets plus ambitieux... 10 fois plus ambitieux... Cela tombe bien: constatant que la situation nécessite toujours un soutien pour le personnel soignant, BeCentral a organisé un nouveau stage gratuit durant les vacances de carnaval, cette fois ouvert à 120 enfants. Recontacté par Laurent Hublet, l'entrepreneur français n'a pas hésité à prendre en charge l'intégralité du financement, soit 15.000 euros, à titre privé...