La vraie question à se poser aujourd'hui après les attaques contre l'Arabie saoudite, c'est de savoir si nous risquons une nouvelle guerre au Moyen-Orient. Soyons clairs : aucun expert ne peut garantir qu'un éventuel débordement dans cette région du monde n'aura pas lieu. Les plus pessimistes diront que la rapidité avec laquelle les autorités américaines ont dénoncé l'Iran montre que les Américains veulent en découdre avec cet ennemi de plus de 40 ans. D'ailleurs, les Iraniens, tout en démentant être à l'origine de l'attaque de ce week-end, précisent qu'elle est un prétexte pour envahir leur pays.
...