La famille Polaroid s'agrandit. Après le One Step, version 1 et 2, voici le Polaroid Now. Il s'agit de la troisième génération de la marque d'appareil photo instantané depuis son rachat en 2008 par la société néerlandaise Impossible Project.
...

La famille Polaroid s'agrandit. Après le One Step, version 1 et 2, voici le Polaroid Now. Il s'agit de la troisième génération de la marque d'appareil photo instantané depuis son rachat en 2008 par la société néerlandaise Impossible Project. L'objet a gagné en pureté et propose désormais - c'est sa principale nouveauté - un mode autofocus. Il ne faut pourtant pas s'attendre à une vitesse de mise au point fulgurante ni à un système de détection imparable. Est-ce le point faible de ce nouveau joujou doté d'un mode double exposition ? Non, car Pola n'a pas pour vocation de rivaliser avec la précision du numérique. Tout comme il serait absurde de reprocher à une voiture vintage son inconfort, le procédé de l'image auto-développable commercialisée en 1948 a les qualités de ses défauts. Cher (2 euros le cliché), lent (15 minutes de développement), approximatif (les couleurs basculent facilement), Polaroid n'en reste pas moins unique. Et puis il a un avantage de taille face aux smartphones et leurs dizaines de millions de pixels : il est totalement inadapté à la perche à selfie. Et ça, ça n'a pas de prix...