Ouvert en 1951, ce parc de 30 hectares de la région anversoise est sans doute l'un des espaces belges consacrant le plus de place à l'art extérieur. On peut évidemment y flâner au gré des chemins et des feuillages, sans trop se préoccuper des objets artistiques plantés ci et là. Mais ...

Ouvert en 1951, ce parc de 30 hectares de la région anversoise est sans doute l'un des espaces belges consacrant le plus de place à l'art extérieur. On peut évidemment y flâner au gré des chemins et des feuillages, sans trop se préoccuper des objets artistiques plantés ci et là. Mais on peut aussi relever au fur et à mesure de la promenade la qualité des pièces proposées, pas moins de 215 statues, datées de 1900 à nos jours. Soit le travail de créateurs tels que Rik Wouters, Auguste Rodin, Bruce Nauman, Richard Deacon ou encore Henry Moore. Quel plaisir de ne pas devoir porter le masque pour déambuler et constater que cet étalage d'art en extérieur bénéficie aussi de conditions de maintien et de réparation exemplaires ! Le musée à ciel ouvert se complète de deux bâtiments : le château et le musée. Le premier est un édifice de style néoclassique, entièrement rénové en 2012, proposant un point de rendez-vous pour la visite du parc. On ne peut qu'y remarquer le bateau plié ou fondu à la Dali de l'Autrichien Erwin Wurm, penchant sur la pièce d'eau bordant le château. Et puis, reste à visiter le musée indoor de l'endroit, construction originale aux lignes courbes et blanches. Petit écrin au milieu de la vaste verdure, ce pavillon résume bien ce qui a été entrepris dans cette banlieue anversoise depuis quelques décennies. Soit l'égalité entre la simple balade et la découverte arty.