Moins symbolique que la mythique 911, ce gros SUV est cependant un pilier financier de la gamme Porsche. Pour cette troisième génération, la silhouette reste familière, bien que légèrement plus élancée. Les phares redessinés, le capot plus sculpté ou les surfaces vitrées affinées pourront vous aider à le différencier de son prédécesseur. Le nouveau Cayenne est plus long de 6 cm (4,92 m) et le toit légèrement plus bas (-1cm). En revanche, la poupe hérite du bandeau entre les blocs optiques, inspiré de la Panamera.

Dans l'habitacle, la parenté avec la limousine est immédiatement perceptible. On retrouve la même volonté de se débarrasser des boutons remplacés par des surfaces tactiles autrement élégantes. Côté coffre, le volume gagne 100 l pour afficher désormais 770 l. Le nouveau venu bénéficie de la base technique MLB, partagée avec l'Audi Q7 et le Bentley Bentayga. Il peut ainsi recevoir, pour la première fois, les roues arrière directrices. A son lancement, Porsche fait l'impasse sur le diesel et propose deux V6 turbo et biturbo de 240 et 440 ch, tous deux associés à une nouvelle boîte automatique Tiptronic à huit rapports. Le ramage est à la hauteur du plumage. Résolument sportif !