"Faire du nouveau et du raisonnable ". C'est sur ce mot d'ordre lancé par le général de Gaulle que Le Havre est née pour la seconde fois au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Rayée de la carte entre le 5 et le 10 septembre 1944 par les bombardements des alliés britanniques qui voulaient porter un coup fatal aux troupes allemandes, la ville martyre - 5.000 civils tués, 10.000 immeubles réduits en poussière - a dû parer au plus pressé en 1945 pour reloger ses 80.000 habitants.
...