La Belgique s'apprête à voir 700.000 baby-boomers quitter le marché du travail dans les années à venir. Près de neuf employeurs belges sur 10 ne sont pas prêts à faire face à ces départs massifs....

La Belgique s'apprête à voir 700.000 baby-boomers quitter le marché du travail dans les années à venir. Près de neuf employeurs belges sur 10 ne sont pas prêts à faire face à ces départs massifs. Telle est l'une des conclusions dressées par une enquête du cabinet de recrutement Robert Half auprès de 700 cadres supérieurs. Un tiers de ces managers va même jusqu'à considérer le phénomène comme un enjeu majeur. Il est vrai qu'il y va de la sauvegarde du savoir-faire au sein des entreprises et donc de leur compétitivité. Des mesures sont ainsi déjà prises pour assurer le transfert des connaissances. Comme la mise en place d'équipes composées de différentes générations (57,5 % des cadres interrogés), de sessions de formation pour tous les employés (53 %) ou de programmes de mentorat et de coaching entre seniors et juniors (38 %). En même temps, il faudra combler les départs, ce qui rend l'attraction et la rétention des talents essentiels dans les mois qui viennent.