"A l'issue d'une coopération étroite et constructive avec les autorités belges, nous avons autorisé un mécanisme de capacité bien conçu qui contribuera à garantir la sécurité d'approvisionnement en Belgique, en particulier dans la perspective de la suppression progressive de toutes les capacités nucléaires d'ici à 2025, tout en veillant à ce...

"A l'issue d'une coopération étroite et constructive avec les autorités belges, nous avons autorisé un mécanisme de capacité bien conçu qui contribuera à garantir la sécurité d'approvisionnement en Belgique, en particulier dans la perspective de la suppression progressive de toutes les capacités nucléaires d'ici à 2025, tout en veillant à ce que les éventuelles distorsions de concurrence soient réduites au minimum." Par ses mots, Margrethe Vestager, la commissaire en charge de la Concurrence, a confirmé, qu'après une enquête approfondie, la Commission européenne validait donc le CRM, le mécanisme de rémunération de la capacité qui va subsidier les capacités de production électrique supplémentaires destinées à compenser la sortie du nucléaire à partir de 2025. Cette décision offre aussi un cadre légal et sûr aux personnes désireuses d'investir dans des projets comme la capacité flexible (les centrales au gaz), les énergies renouvelables, les batteries, etc. Elle ouvre aussi la voie, à terme, à une énergie belge qui soit 100% renouvelable. Cette étape, indispensable, ne règle pas encore tout, loin s'en faut. Les premières enchères du CRM auront lieu en octobre et concerneront dans un premier temps les centrales au gaz. Le temps presse puisqu'il ne reste plus que quatre ans. La dernière estimation du ministère de l'Energie fait état d'une demande de deux à trois nouvelles centrales au gaz pour atteindre 2,3 GW et compenser la sortie du nucléaire. Il est à noter que le CRM subsidiera aussi la capacité offerte par des centrales au gaz déjà existantes. Soit, au total, un maximum de 7,34 GW de gaz. Une évaluation du marché, de la sécurité d'approvisionnement et des prix est prévue en novembre.