Après deux années particu- lièrement toniques malgré la crise sanitaire, les prix des logements devraient à nouveau progresser en 2022. C'est du moins ce qu'il ressort du dernier baromètre hypothécaire de BNP Paribas Fortis. Ses chiffres font état d'un marché des maisons et des appartements qui a tutoyé l'an dernier les sommets de son exceptionnelle année ...

Après deux années particu- lièrement toniques malgré la crise sanitaire, les prix des logements devraient à nouveau progresser en 2022. C'est du moins ce qu'il ressort du dernier baromètre hypothécaire de BNP Paribas Fortis. Ses chiffres font état d'un marché des maisons et des appartements qui a tutoyé l'an dernier les sommets de son exceptionnelle année 2019, atteignant 41,5 milliards d'euros de nouveaux crédits hypothécaires octroyés par l'ensemble du secteur bancaire (+ 24% par rapport à 2020) pour un total de 415.500 transactions (+14% toujours par rapport à 2020). Les confinements et la montée en puissance du télétravail ont fait exploser la demande d'espace résidentiel. Dans ce contexte, et compte tenu du fait que le parc immobilier résidentiel belge présente un besoin d'investissement total pour la rénovation énergétique estimé à près de 285 milliards d'euros d'ici 2050, BNP Paribas Fortis s'attend du coup à une raréfaction des biens et des terrains à vendre alors, ce qui devrait se traduire par une hausse des prix de l'ordre de 5% cette année. Mais outre cette poursuite de la hausse des prix, la banque voit également se dessiner une autre grande tendance: la fin de l'époque des taux historiquement bas. "Les taux d'intérêt commencent progressivement à montrer une tendance à la hausse même si, chez BNP Paribas Fortis, nous nous attendons à ce qu'elle soit encore assez faible cette année", indique Tim Spellemans, responsable des crédits hypothécaires chez BNP Paribas Fortis. Dans quelle mesure cette remontée se répercutera-t-elle sur les taux hypothécaires? Difficile à dire. Il ne fait toutefois guère de doute que la période des taux plancher est d'ores et déjà derrière nous.