Réitérant les excès de l'édition 2019, la version 2020 du carnaval d'Alost a, une fois, de plus laissé défiler des c...

Réitérant les excès de l'édition 2019, la version 2020 du carnaval d'Alost a, une fois, de plus laissé défiler des caricatures antisémites, représentant, entre autres, les Juifs avec des nez crochus et des longs orteils ou affublés d'attributs d'insectes rappelant la triste propagande antisémite des nazis ou de la France pétainiste. Ils ne furent pas les seuls puisque les Africains, les musulmans, la famille royale ou Greta Thunberg en ont aussi pris pour leur grade. Si le carnaval estime caricaturer sans blesser, force est de constater que ce n'est malgré tout pas le cas.