La fin de saison sur l'European Tour fait peau neuve. Afin de rendre les tournois plus attractifs et d'inciter les plus grands champions à y participer, plusieurs nouveautés seront d'application dès c...

La fin de saison sur l'European Tour fait peau neuve. Afin de rendre les tournois plus attractifs et d'inciter les plus grands champions à y participer, plusieurs nouveautés seront d'application dès cette année. Seuls les 70 meilleurs de la Race to Dubaï (classement de l'Ordre du mérite) seront ainsi qualifiés pour le Turkish Airlines Open (7-10 novembre). Ils ne seront plus que 60 pour le Nedbank Challenge (14-17 novembre) et 50 pour le Tour Championship (21-24 novembre). Le nombre de points distribués sera également augmenté lors de ces trois tournois, tout comme le prize money avec, en prime, un bonus de 5 millions de dollars pour les trois premiers de la Race to Dubaï. A l'évidence, l'European Tour s'inspire de l'exemple du circuit américain - et plus précisément de la FedEx Cup - pour faire swinguer les millions et transformer la fin d'année en répartition d'étrennes. L'an passé, Justin Rose, alors n°1 mondial, avait snobé la dernière. Pas sûr que ce sera encore le cas cette fois...