Ryanair a publié, la semaine dernière, ses résultats annuels pour l'exercice 2021-2022 clos le 31 mars. Clairement, la compagnie sort plus rapidement et plus fortement que ses concurrents de la pandémie. Elle a ramené s...

Ryanair a publié, la semaine dernière, ses résultats annuels pour l'exercice 2021-2022 clos le 31 mars. Clairement, la compagnie sort plus rapidement et plus fortement que ses concurrents de la pandémie. Elle a ramené sa perte annuelle de 1,01 milliard d'euros à 335 millions. Plus impressionnant : le chiffre d'affaires a triplé, passant de 1,64 à 4,8 milliards d'euros, le nombre de passagers aussi (27,5 à 97,1 millions) ! Si elle poursuit sur cette trajectoire, Ryanair devrait être la première compagnie aérienne à renouer avec les bénéfices en 2023. Cette performance est la conséquence d'une stratégie très agressive. D'une part, Ryanair a fortement augmenté son offre (+15 % par rapport à 2019 ! ). En un an, elle a lancé 700 nouvelles lignes. D'autre part, elle a continué à investir dans sa flotte et a accueilli ses premiers 737 Max. Ils consomment 15 % de carburant en moins et permettent d'accueillir 4 % de passagers en plus que ses anciens 737. Des appareils qui permettent donc à la compagnie de demeurer très concurrentielle en matière de prix et de gagner des parts de marché.