Certains avaient tendance à enterrer un peu vite Microsoft pensant que l'ex-gloire du PC avait été largement dépassée par les acteurs du Web comme Google o...

Certains avaient tendance à enterrer un peu vite Microsoft pensant que l'ex-gloire du PC avait été largement dépassée par les acteurs du Web comme Google ou Facebook. Mais les résultats récemment dévoilés par la firme fondée par Bill Gates ont de quoi tordre le cou à certaines croyances. Le trimestre clos le 30 juin affiche un chiffre d'affaires de 24,7 milliards de dollars (+ 9,1%) pour un bénéfice de 6,51 milliards de dollars, soit plus du double de l'année passée à la même période. La nouvelle stratégie de Microsoft pour enrayer la baisse dans le domaine des PC commencerait donc bien à payer. La stratégie s'oriente désormais essentiellement autour du cloud : logiciels dématérialisés, serveurs, plateforme Azur et services en ligne. Par Jean-Christophe de Wasseige