Mise en place en 2010 après la crise financière de 2008, la loi Dodd-Frank était l'une des législations phares de la présidence d'Obama. Elle obligeait l...

Mise en place en 2010 après la crise financière de 2008, la loi Dodd-Frank était l'une des législations phares de la présidence d'Obama. Elle obligeait les 50 plus grandes banques du pays à des législations de contrôle très dures et à des tests de résistance périodiques. Pour s'assurer une victoire législative, le Congrès, dominé par les Républicains et soutenu par le président Trump dont c'était une promesse de campagne, a maintenu la majeure partie de la loi en place, notamment le CFPB, le Bureau de protection financière des consommateurs. Mais le seuil au-delà duquel les principales dispositions de la loi s'appliquent est passé de 50 à 250 milliards de dollars d'actifs. Seules une dizaine de banques continueront donc à subir les plus sévères régulations.