Le compte à rebours a commencé pour tous les passionnés de golf en Belgique. Du 12 au 15 mai, le club anversois de Rinkven International sera en effet l'hôte du Soudal Open, le nouveau tournoi made in Belgium du circuit professionnel européen. Il n'est jamais évident de mettre sur pied un grand événement sportif dans notre petit pays. A fortiori en golf, un sport plutôt fermé qui ne bénéficie pas de la même popularité que le football, le cyclisme ou le tennis.
...

Le compte à rebours a commencé pour tous les passionnés de golf en Belgique. Du 12 au 15 mai, le club anversois de Rinkven International sera en effet l'hôte du Soudal Open, le nouveau tournoi made in Belgium du circuit professionnel européen. Il n'est jamais évident de mettre sur pied un grand événement sportif dans notre petit pays. A fortiori en golf, un sport plutôt fermé qui ne bénéficie pas de la même popularité que le football, le cyclisme ou le tennis. C'est dire si le défi est grand pour les organisateurs (la société Golazo dirigée par Bob Verbeeck), les partenaires de l'épreuve (dont, bien sûr, l'entreprise Soudal) et même le DP World Tour (ex-European Tour) qui participe financièrement au budget. "Mais tout a été planifié pour accueillir une vraie fête du golf et faire de Rinkven the place to be durant les quatre jours de compétition", explique Michael Jones, directeur du tournoi. Sportivement, le plateau s'annonce remarquable. Les trois mousquetaires du golf belge (Thomas Pieters, Thomas Detry et Nicolas Colsaerts) seront bien sûr présents. Mais l'affiche sera également rehaussée par les venues de plusieurs grands noms du swing comme l'Espagnol Rafa Cabrera Bello, l'Autrichien Bernd Wiesberger, les Anglais Chris Wood et Eddie Pepperell, les Français Victor Dubuisson et Victor Perez, et le Danois Thorbjorn Olesen, le Sud-Africain Brandon Stone ou l'Américain John Catlin. Parallèlement, différentes animations seront programmées tant pour le grand public (avec notamment une Golf Party le 14 mai) que pour les VIP (avec un Village dédié). Seul hic: l'absence de Jack Nicklaus. La légende du golf mondial (18 victoires en Grand Chelem) devait être le parrain très médiatique de cette pendaison de crémaillère. Malheureusement, le champion américain, âgé de 82 ans, a dû finalement se désister pour de mystérieuses raisons personnelles que l'organisation ne souhaite pas commenter. Reste maintenant au public à répondre présent. On sait d'expérience que les amateurs belges de golf sont parfois blasés, privilégiant volontiers leur petite partie entre copains du week-end. Mais cette fois, l'occasion est trop belle de voir à l'oeuvre, in situ, quelques-uns des plus grands champions internationaux. Le nombre de licenciés ne cesse de grimper depuis quelques années dans notre pays. On en dénombre désormais plus de 70.000, dont de nombreux débutants! Qu'il serait dommage que ce Soudal Open ne génère donc pas un véritable engouement.