En tête après deux tours et idéalement placé pour remporter la quatrième victoire de sa carrière sur l'European Tour, Thomas Pieters a sombré lors de la troisième journée du Maybank Championship qui s'est di...

En tête après deux tours et idéalement placé pour remporter la quatrième victoire de sa carrière sur l'European Tour, Thomas Pieters a sombré lors de la troisième journée du Maybank Championship qui s'est disputé en Malaisie. Frustré par plusieurs putts manqués, le joueur anversois s'est littéralement effondré sur les neuf derniers trous (trois double bogeys et deux bogeys), jetant même son driver de désespoir après un mauvais départ sur le trou n°11. La mine défaite, il a finalement terminé le tournoi à la 41e place. Une fois encore, le champion belge n'a donc pas réussi à gérer ses émotions et aligner quatre bons tours. Il devra, tôt ou tard, tirer les enseignements de cette fragilité mentale récurrente. Thomas Pieters savait qu'une victoire en Malaisie lui aurait permis de retrouver le top 50 mondial et de se qualifier in extremis pour le Masters d'Augsuta. C'est peut-être cette pression virtuelle qui l'a, in fine, poussé à la faute. Comme quoi, le perfectionnisme et le winning spirit sont des armes à double tranchant.