Nous voulons maintenir ce patrimoine flamand en mains flamandes, a précisé le ministre du Tourisme Ben Weyts en donnant le feu vert à l'achat de Het Steen, château habité autrefois par Pierre Paul Rubens. Situé à Elewijt, dans l'entité de Zemst en Brabant flamand, le Rubenskasteel était à vendre depuis un moment déjà mais n'avait pas trouvé acquéreur. Un instant intéressée, la commune de Zemst avait en effet reculé devant le prix demandé : quatre millions d'euros. Edifiée au début du 14e siècle, cette forteresse était à l'origine destinée à surveiller la ville voisine de Malines. En 1635, Pierre Paul Rubens transforma ce château féodal en une construction Renaissance dans laquelle il passa les cinq dernières années de sa vie. Manifestement satisfait du résultat, il en fit même une huile sur panneau, Paysage d'automne avec vue de Het Steen. Pour Ben Weyts, cette acquisition permet de clôturer de manière spectaculaire l'opération Vlaamse Meesters destinée à célébrer quelques grands noms de la peinture flamande. Entamée en 2018 avec la rénovation du Musée des Beaux-Arts d'Anvers, la campagne s'est poursuivie cette année avec la commémoration du 450e anniversaire de la mort de Bruegel l'Ancien et doit en principe se terminer en 2020 avec la restauration de L'Agneau mystique des frères Van Eyck.