Même si le service d'études de la BNB estime que notre immobilier est surévalué de 5,9%, ce chiffre démontre que nous sommes loin d'être dans un marché en surchauffe.
...