Le 4 octobre 1968, le Théâtre deLa Monnaie donne la première de L'homme de la Mancha. L'année précédente, à New York, Jacques Brel était tombé amoureux de cette comédie musicale américaine au point qu'il en avait acheté les droits pour le marché francophone, ...

Le 4 octobre 1968, le Théâtre deLa Monnaie donne la première de L'homme de la Mancha. L'année précédente, à New York, Jacques Brel était tombé amoureux de cette comédie musicale américaine au point qu'il en avait acheté les droits pour le marché francophone, devant même passer une audition à Los Angeles pour s'assurer qu'il était capable de l'adapter comme de l'interpréter... Il le sera, forcément. Amaigri de 10 kilos, pâle et barbichu, totalement habité, l'artiste qui a officiellement arrêté ses tours de chant le printemps précédent assume magnifiquement à Bruxelles - puis Paris - le rôle de Don Quichotte, et un répertoire culminant avec la chanson La quête. Du Brel cosmique . Un demi-siècle plus tard, La Monnaie produit une adaptation de la pièce, installée au KVS, selon un casting et une mise en scène succédant à plusieurs dizaines de versions internationales de qualité et intensité variables. A Bruxelles, la " doublure " la plus connue de Brel, Filip Jordens, reprend le rôle principal aux côtés de la soprano Ana Naqe et de l'acteur flamand François Beukelaers. Sans avoir vu le résultat scénique, parions qu'il s'agit là d'un des incontournables de la rentrée.