A vos agendas ! Du 17 au 20 mai 2018, l'European Tour fera à nouveau escale dans notre pays grâce au Belgian Knockout, un tournoi créé à l'initiative de Thomas Pieters. " Le golf n'a jamais été aussi populaire et médiatisé en Belgique. On sent un véritable engouement. Je crois que c'est le bon moment pour se lancer dans l'aventure ", explique le champion belge qui sera évidemment le premier ambassadeur de l'événement.
...

A vos agendas ! Du 17 au 20 mai 2018, l'European Tour fera à nouveau escale dans notre pays grâce au Belgian Knockout, un tournoi créé à l'initiative de Thomas Pieters. " Le golf n'a jamais été aussi populaire et médiatisé en Belgique. On sent un véritable engouement. Je crois que c'est le bon moment pour se lancer dans l'aventure ", explique le champion belge qui sera évidemment le premier ambassadeur de l'événement. Celui-ci se déroulera dans les infrastructures du club anversois de Rinkven et sera doté d'un prize money d'environ 1,5 million d'euros. La fédération et les deux ligues belges seront, bien sûr, associées et plusieurs sponsors (Rolex, Delen Private Bank, Nike, Stella Artois) sont d'ores et déjà pressentis. " L'idée est de faire du Belgian Knockout un rendez-vous récurrent qui s'inscrit dans la lignée des grandes compétitions sportives internationales comme le Mémorial Van Damme ", précise Lieselotte Pieters, soeur et manager de Thomas. Il est trop tôt, bien sûr, pour évoquer le plateau des joueurs qui participeront au tournoi. Les trois stars du swing national - Pieters, Colsaerts et Detry - seront de la fête. Et on peut faire confiance à la Pieters Productions pour attirer d'autres grands noms du golf européen. Il fut une époque où l'Open de Belgique faisait référence dans le calendrier international. Sa première édition date de 1910. Elle s'était disputée au Ravenstein en présence des trois meilleurs joueurs mondiaux du moment : Harry Vardon, John Henry Taylor et James Braid. L'épreuve a ensuite couronné des champions du niveau de l'Américain Walter Hagen (en 1924), de l'Anglais Henry Cotton (1930, 1934 et 1938) ou, bien sûr, du Belge Flory Van Donck, cinq fois lauréat (1939, 1946, 1947, 1953 et 1956). Plus récemment, l'Espagnol Miguel-Angel Jimenez (1992), l'Irlandais Darren Clarke (1993) et l'Anglais Nick Faldo (1994) ont également inscrit leur nom au tableau d'honneur. L'époque du Belgacom Open, cher au regretté John Goossens et à Leopold Lippens, est encore dans toutes les mémoires. Il se disputa au Zoute de 1998 à 2000 en présence de l'élite mondiale. L'Anglais Lee Westwood est le dernier lauréat. Dix-huit ans plus tard, le Belgian Knockout va donc à nouveau faire swinguer le pays. La formule de jeu, mélange de stroke play (les deux premiers jours) et de match play (les deux suivants), sera inédite. " L'objectif est aussi d'aller à la rencontre d'un nouveau public avec un concept fun, ludique et spectaculaire. Il y aura des animations, des concours, de la musique. Oui, ce sera une grande fête du golf ", ajoute Thomas Pieters, qui veut donner un coup de jeune à la discipline. L'officialisation de ce tournoi de l'European Tour est évidemment une grande nouvelle pour tout le golf belge. D'autant qu'il s'ajoute au KPMG Trophy qui fait déjà référence sur le Challenge Tour et qui poursuit, lui aussi, sa route. Miguel Tasso