Pas n'importe quelle Ecosse mais celle opposée au Brexit, prônant une culture ouverte au-delà des frontières. Cette édition bruxelloise est inspirée de l'Edinburgh Festival Fringe qui, depuis 1947, s'impose comme l'un des principaux événements artistiques mondiaux. A Bruxelles, il s'agit plutôt d'un zakouski modeste de la maison mère, via six spectacles de danse, théâtre et musique, tenus dans six lieux emblématiques de la capitale. Les Halles Saint-Géry servent de lieu central au festival, y présentant aussi des conférences et ateliers centrés autour de l'enjeu culturel européen. Sinon, on conseille Letters For Peace de Graeme Stephen le 12 juin au Beursschouwburg, inspiré de lettres d'opposants ayant refusé de se battre durant la Première Guerre mondiale. Entre mots et images, soutenu par un quintet classique où l'on distingue le violon de renom de Chris Stout. Autre moment marquant de ce mini-festival, The Gospel According To Jesus, Queen Of Heaven - le 12 juin au Théâtre de la Vie - est un étonnant moment où un " Jésus transgenre ré-imagine des histoires familières " . Aussi transgressif que (I Could Go On Singing) Over The Rainbow - le 14 juin à Recyclart - spectacle-fleuve de trois heures où FK Alexander s'inspire de Judy Garland . Toutes les créations sont en langue anglaise mais surtitrées en français et néerlandais.

The Gospel According To Jesus, Queen Of Heaven © ALY WRIGHT

Made In Scotland du 11 au 14 juin à Bruxelles, gratuit mais sur réservation, www.madeinscotlandshowcase.com