Elle n'a que 32 ans, ce qui pour une cheffe d'orchestre reste considéré comme un âge tendre. Mais Elim Chan, qui revient en ce début janvier à Namur où elle a précédemment triomphé, est d'une espèce précocement ...