La PME wallonne Dothée vient d'annoncer la commercialisation de la première peinture murale mat sans composé organique volatil (COV). Une peinture qui n'affiche donc aucun impact environnemental. Cette innovation constitue le résultat d'une recherche longue de qua...

La PME wallonne Dothée vient d'annoncer la commercialisation de la première peinture murale mat sans composé organique volatil (COV). Une peinture qui n'affiche donc aucun impact environnemental. Cette innovation constitue le résultat d'une recherche longue de quatre ans dans le cadre d'un projet baptisé Lowemi, monté avec le pôle de compétitivité GreenWin dans le cadre du Plan Marshall. Sans solvant et sans émission toxique, Ecomat (le nom de la peinture) répond aux enjeux liés à la qualité de l'air que l'on respire en intérieur, qui serait plus pollué qu'à l'extérieur ! "Tout en conservant les mêmes performances que les peintures classiques en termes de facilité d'application et de temps de séchage", insistent les responsables du développement de ce produit. Le projet de recherche, qui a coûté 800.000 euros, dont 500.000 d'argent public dans le cadre du Plan Marshall, a également permis de mettre au point un instrument de mesure des composés organiques volatils (la Vocbox), ce qui n'était toutefois pas prévu à l'origine. Une innovation mondiale qui permet d'apporter une solution rapide et efficace aux lents et fastidieux processus de mesure des COV pour rapidement vérifier si un produit correspond ou non aux exigences. Aussi, une start-up vient d'être créée pour commercialiser cet appareil. CHRISTOPHE CHARLOT